Les étrangers titulaires d’une autorisation de séjour sont entrés en Suisse pour y résider durablement, en vue de l’exercice ou non d’une activité lucrative.

Pour les ressortissants des Etats tiers, l’autorisation de séjour ne dépasse en général pas une année la première fois. Les autorisations initiales en vue de l’exercice d’une activité lucrative ne peuvent être accordées que dans les limites des nombres maximums fixés chaque année et conformément aux dispositions prévues de l’art. 20 LEtr. Normalement, ces autorisations sont renouvelées d’année en année, pour autant qu’aucun motif (p. ex. infractions, dépendance de l’aide sociale, marché du travail) ne s’y oppose. Le droit à la prolongation de l’autorisation de séjour à l’année n’existe que dans certains cas. Dans la pratique, une autorisation de séjour à l’année est en général prolongée aussi longtemps que la personne peut bénéficier des indemnités de l’assurance-chômage. Toutefois, l’étranger ne peut faire valoir en l’occurrence le droit à la prolongation de l’autorisation.